Télémanagement, mode d’emploi

Article N°1 de management du 20/08/2020

 

Diriger une boîte désincarnée, où chacun bosse de chez soi, coupé des autres et du monde… Pour conjurer cette vision angoissante, Jonathan Vidor, PDG de l'agence d'e-marketing JVWEB, a utilisé dès les premiers jours du confinement l'outil bien connu des gamers, Discord, dans l'idée de créer un open space virtuel

 

A chaque chaîne de discussion correspond une équipe.

« Je passe cinq minutes chaque jour à saluer tout le monde comme je faisais autrefois le tour des bureaux le matin ».

Coiffé de son casque, chacun peut activer à tout moment son micro pour interpeller un collègue ou faire un aparté dans une « bulle de conversation » explique t-il. Plus de 8 millions de Français ont pratiqué le télétravail pendant le confinement, selon l'OFCE.

Pour des milliers de managers, dont certains précipités sans préparation dans un monde du travail qu'ils ignoraient, voire refusaient jusqu'alors, gérer leurs équipes totalement à distance s'est révélé un véritable challenge. Challenge qu'ils ont d’ailleurs relevé avec quelques maladresses, mais souvent de la bonne volonté.

Voici ce qu'ils en ont retenu :

 

Créer de la proximité, malgré la distance

Maintenir le lien avec des équipes dispersées a constitué la priorité pour les managers.

Au risque « parfois dans les premiers jours" d'une surconsommation de visioconférences et d'appels téléphoniques », observe Cécile Eymars, consultante sénior pour le cabinet de recrutement Clémentine. L'idée de ritualiser des moments d'échanges s'est également rapidement imposée. Visio café du matin pour bavarder avant de se mettre au boulot, concours des plus beaux espaces de bureaux à la maison, groupes WhatsApp pour diffuser photos et vidéos tout aussi parodiques que cathariques... Les idées fusent pour retisser des liens et partager des moments conviviaux. Une cohésiond'un nouveau genre qui a parfois eu pour effet de créer une intimité inédite ... et de déstabiliser certains managers. Beaucoup d'entre eux ont besoin de conserver une distance hiérarchique pour se préserver.

Le manager peut laisser les collaborateurs mettre en place le lien social, en revanche, il doit veiller à maintenir les échanges professionnels en proposant  des rendez-vous réguliers via des outils collaboratifs comme Slack, Discord ou Zoom.

"Pour traiter des sujets pointus, je privilégie la visio afin de m'assurer que mon interlocuteur est bien concentré et de percevoir ses réactions à ce que je lui dis" confie Jonathan Vidor.

 

Devenir Chef d'orchestre

Plus que jamais le télémanager doit développer de véritables compétences de chef d'orchestre. Inciter les plus introvertis à s'exprimer lors des réunions d'équipe, s'appuyer sur ceux que la distance rend au contraire plus hardis et prompts à lancer des initiatives. La reconnaissance à distance est aussi essentielle. Elle se donne beaucoup par la confiance que l'on accorde aux collaborateurs, par la lattitude qu'on leur laisse. Réaffimer votre satisfaction par des mots, des échanges réguliers, mais aussi par la mise en avant des réussites sur le canal partagé de l'équipe, voire le réseau interne de l'entreprise.

 

Rester en alerte

A la différence du bureau, un conflit entre collaborateurs en télétravail restera invisible aux yeux du manager. Or en ces temps chahutés, les tensions sont inévitables. C'est là qu'une bonne connaissance de son équipe est utile. « Une inflexion de voix, des smileys qui disparaissent des mails, un désengagement... le moindre signe de malaise d'un collaborateur doit alerter », témoigne Julien Bettinger, directeur des ventes grand public et petits professionnels pour le fournisseur d'énergie ENI.

 

Trouver la bonne distance

Le micromanagement pointilleux est un travers hélas fréquent parmi les chefs d'équipe peu rompus aux subtilités du télétravail. « Pour l'éviter, donnez-vous des règles claires et commencez par prendre en compte les contraintes de chacun afin de prévenir les situations de blocage, estime Fanny Chateau. Ne submergez pas les collaborateurs les plus destabilisés par la situation. Gardez une vue d'ensemble ».

Seconde étape : managez par objectifs. Déjà recommandé en temps normal, ce type de management s'impose lorsqu'on bosse à distance. Avec pour corallaires confiance et lâcher prise, vous fixez les objectifs, à charge pour vos collaborateurs de définir les étapes qui leur conviennent pour les atteindre. Ce qui ne signifie pas pour autant les laisser en roue libre, ce qui serait tout aussi destabilisant pour eux qu'un contrôle omniprésent. Il faut vous trouver le bon rythme.

Chez JVWEB, les chefs d'équipe, responsable chacun de 6 personnes, s'enquièrent chaque soir par visio de ce qui a été fait ou non, s'informant ainsi d'un éventuel besoin de coup de pouce. Il s'agit d'une discussion informelle sans tableau de suivi.

 

Soigner les motivations de vos équipes

Le télétravail encourage les process, mais il n'est pas propice à l'innovation. C'est encore plus vrai dans une période anxiogène. Plutôt que de laisser ce conformisme s'installer, proposez à votre équipe de lire, se documenter pour ouvrir ses horizons, ce qu'elle ne fera pas spontanément. Challengez vos troupes!

Le point de vigilance du télétravail est lié au surinvestissement de certains collaborateurs. Certains cherchent à surcompenser en travaillant tard, une fois les enfants couchés. « En voyant que tel ou tel dossier avait été modifié au beau milieu de la nuit, il m'est arrivé d'alerter un collaborateur sur la nécessité de lever le pied, quitte à revoir ses objectifs à la baisse ».

 

Changer de mode de management

« Les managers doivent mettre à profit le temps libéré par le télétravail pour nouer de nouvelles relations, développer leur sens de l'écoute active, solliciter l'avis de leurs collaborateurs ou remettre à plat leurs façons de travailler » encourage Daniel Ollivier. En un mot, opérer leur propre mue. C'est aussi la réflexion de Pascal Grémiaux : « la période m'aura appris à être plus que jamais délégatif et participatif, alors que mes salariés sont tous à distance, j'ai été conforté dans l'idée d'adopter un mode de management par objectifs, en laissant chacun de mes collaborateurs autonomes dans sa façon d'organiser son travail ».

 

Dans le contexte actuel le télétravail est primordial mais il doit être ingénieusement mis en place pour maintenir la motivation des collaborateurs et sauvegarder la performance de l'entreprise, téléchargez notre livre blanc (sur la page d’accueil de notre site) afin de connaître les facteurs clés de succès du management des collaborateurs à distance.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

CGV