Les 5 enjeux majeurs de la formation en 2020

Avec la pandémie mondiale liée au coronavirus l’économie française vit une période compliquée. La mise en place du confinement entre mars et mai 2020 a eu de lourdes répercussions économiques et logistiques sur les français. Beaucoup d’entreprises ont du cesser leurs activités et celles qui ont pu continuer ont du s’adapter autour du télétravail. Cette nouvelle organisation professionnelle pourrait d’ailleurs se prolonger : les entreprises sont de plus en plus nombreuses à envisager le télétravail comme une alternative durable sur le long terme.

Le monde de la formation est donc touché de plein fouet par cette nouvelle façon de travailler et le numérique apparaît comme le moyen de se réinventer pour perdurer. Mais alors, quels sont les enjeux de la formation en 2020 ?

 

La menace de l’automatisation

L’automatisation des emplois est aujourd’hui devenue une sérieuse menace. A l’heure ou le télétravail s’impose comme une alternative durable, les entreprises doivent trouver le moyen de poursuivre leurs activités économiques et commerciales. Les compétences des collaborateurs sont donc amenées à évoluer dans les années à venir. Selon une étude élaborée par le Forum Économique Mondial, « un investissement dans les compétences plus humaines et comportementales telles que le leadership, la créativité, l'intelligence émotionnelle et l’esprit critique permettrait de réduire considérablement le nombre d'emplois supprimés à cause de l'automatisation ».

 

Développer sa créativité

La créativité sera l’enjeu majeur des mois et années à venir. Il sera nécessaire de développer son originalité et de sortir de sa zone de confort pour continuer de se développer. Si la technologie peut faire disparaître les emplois répétitifs, la créativité reste essentielle à l'innovation et au progrès. 

 

Maîtriser l’intelligence émotionnelle

Comprendre les émotions et les pensées des personnes présentes dans une pièce est une compétence souvent décrite par le psychologue américain Daniel Goleman. Tout commence par l’intelligence émotionnelle, une aptitude qui, une fois maîtrisée, permet d’exceller professionnellement. L’intelligence émotionnelle ne consiste pas seulement à savoir gérer ses propres émotions, mais repose sur la compréhension des autres membres de son équipe : être attentif aux signaux non-verbaux, pratiquer l’écoute active, se rendre compte de son temps de parole et du nombre de fois où les autres occupent le devant de la scène, etc.

 

Manager pour faire avancer

À l’heure de la transformation digitale, les managers qui savent tisser des liens et mobiliser leurs collaborateurs participent grandement au succès d’une équipe, d’une entreprise. Au-delà de l'empathie et de la mobilisation, c’est la collaboration, l’engagement et l’encouragement mutuel des collaborateurs qu’il faut rechercher. Un bon manager sait tirer le meilleur de son équipe pour faire avancer l’entreprise.

 

Se remettre en question

Ajuster les objectifs, savoir gérer les attentes, s’adapter à différentes situations professionnelles ou personnelles, tout cela dépend de la flexibilité cognitive de chacun. La flexibilité cognitive est la capacité à changer de point de vue, à penser différemment et à s’adapter à un environnement qui évolue constamment. L'incertitude n’est donc pas une menace, c’est l’opportunité de voir les choses sous un nouveau jour !

 


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

CGV