Agir comme un coach pour mieux manager

L’époque d’un management oppressant, directif et basé sur la sanction est révolue. Aujourd’hui, un manager qui dirige son équipe d’une main de fer n’arrivera pas à ses fins, ou du moins pas aussi facilement. Selon Laurent Caudron, auteur de l’ouvrage Devenez un manager coach, « le manager coach pose un cadre, se comporte, communique et travaille de façon constructive et stimulante. Il délègue et motive son équipe, suscite l'engagement, la communication, l'autonomie et l'adaptabilité ». La tendance managériale est donc à l’accompagnement et à la responsabilisation des équipes : manager devient un art subtile qui nécessité la maitrise de certaines techniques de coaching.

 

Position haute et position basse

Il existe deux positions en management. La position haute est celle de celui qui montre, qui sait, qui donne des ordres et exerce le pouvoir. C'est la position traditionnelle du manager. A l'inverse, la position basse est celle de celui qui ne sait pas, ne comprend pas, ou du moins, le fait croire. Le manager coach, doit savoir passer d’une position à l’autre : « en haut » pour définir l'objectif à atteindre et les règles pour y parvenir, « en bas » lorsqu'il s'agit de définir la façon de les obtenir.

Placez-vous donc en position d'observateur, qui veille au processus et au déroulement des interactions et posez des questions pour inciter vos collaborateurs à rester, eux, en position haute afin qu'ils expriment leurs idées et prennent des initiatives… Ainsi, le manager-coach bénéficie des qualités, de la participation, de l'implication, de l'expression et de la créativité de chacun de ses collaborateurs. Ces derniers s'approprient le projet et se responsabilisent sur les moyens à mettre en œuvre, et la façon de s'organiser. Bref, managez quand c'est nécessaire et coachez le plus souvent possible !

 

Déléguez au maximum

Misez sur l'intelligence collective pour faire grandir et réussir votre équipe. Comme un entraîneur sportif, donnez un objectif à atteindre, définissez les règles du jeu et lancez vos collaborateurs sur le terrain ! Lors des « temps morts », faites un point sur l'efficacité de la stratégie mise en place et, si besoin, définissez ensemble une nouvelle tactique. Comme dans un match de football, soyez toujours à l'écoute de vos joueurs : assez proche pour entendre leurs réactions mais assez loin pour les laisser jouer.

 

Créer une relation de confiance

Pour entrer dans la peau d'un manager coach, vous devez également maîtriser les bases de la communication non-agressive. Votre interlocuteur doit se sentir le plus à l'aise possible et comprendre que vous pouvez l'aider. Premier réflexe : respectez sa bulle de sécurité. Certaines personnes ont besoin d'être proche, de toucher leur interlocuteur pour appuyer leurs arguments. A l'inverse, d'autres ont horreur du contact.

A vous de trouver le bon équilibre. Ensuite, décryptez les messages non verbaux (gestes, posture, rythme de parole…) de votre interlocuteur afin d'y ajuster votre discours et votre gestuelle : « Vous renforcez ainsi chez votre interlocuteur le sentiment que vous êtes à son écoute, en phase avec lui, que vous partagez ses idées, ses émotions ». Reformulez ses propos en reprenant des mots clés, en synthétisant, en classant ses idées... montrez lui que son discours vous intéresse !

 

Méta communiquez !

Un bon manager coach ne se contente pas de communiquer, il méta communique ! « Cela revient en fait à parler en se plaçant en troisième position perceptuelle, c'est-à-dire communiquer sur le processus en s'extrayant du contenu", résume Laurent Caudron.

Une phrase méta communicante pour pointer une incohérence serait par exemple : « J'ouvre une parenthèse. Vous me dites que le projet vous intéresse. Pourtant je constate que vous croisez les bras et que vous secouez la tête négativement. Qu'est-ce qui ne vous plaît pas dans ce projet ? ».

En agissant de la sorte, vous désamorcez une situation qui dérape. Vous reprenez la main sur l'entretien et vous contournez une difficulté en permettant à l'autre de s'exprimer lui aussi sur le processus.

 

 

Informations issues de l’article du blog Capital : https://www.capital.fr/votre-carriere/fini-le-leader-place-au-manager-coach-1369852

 


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

CGV